LE RANDONNEUR GLAZIK

LE RANDONNEUR GLAZIK

UN MOIS DE VELO : MARS 2014

J’ai beau me dire que c’était plus ou moins prévu, le fait de ne rouler qu’une fois par semaine ne me plaît guère… Cela dit l’année dernière j’en étais à cette période à 961km, contre 943 pour 2014, je roule donc autant mais avec moins de temps pour le faire et avec une météo encore plus pourrie cette année que l’an passé (d’ailleurs au moment où j’écris ces lignes il pleut, une fois encore).

 

Malgré la pluie, le vent et les giboulées, il semblerait bien que ce soit le printemps… (dimanche 23 mars)

 

Peu de sorties en mars en raison du manque de temps, de la météo et d’un week-end consacré à notre évènement annuel : la randonnée de printemps. Une grande satisfaction. D’abord, contrairement aux deux précédentes éditions, cette fois-ci il a fait beau, du coup la participation est montée en flèche : 313 cyclos étaient sur le vélo répartis sur les trois parcours (30, 50 & 100 km). Ensuite parce qu’en qualité de vice-président et secrétaire de mon club je suis très impliqué dans la préparation, le déroulement et la réussite de la manifestation.

 

Randonnée de printemps. Les plus jeunes participants, Annaëlle (9 ans) & Luc (8 ans) ici avec son

grand frère : la relève est assurée ! (dimanche 9 mars)

 


Le Télégramme Mercredi 12 mars 2014

 

A peine terminé un dossier qu’il faut penser au suivant, en septembre aura lieu l’un de nos rendez-vous réguliers, « Le Grimpeur », dur métier ! Mais en attendant il se sera passé beaucoup de choses… enfin je l’espère !... A commencer pour moi par une semaine en Corrèze, fin avril, un séjour organisé par le CODEP29FFCT, ça fait du bien aussi de temps en temps de profiter du vélo sans avoir à s’occuper de l’organisation.

 


Penhors. Ça soufflait fort encore ce jour-là pour la première sortie club sur la journée. (dimanche 23 mars)

 

A défaut de rouler, je me suis remis à la course à pied, le soir après le boulot… encore faut-il que là aussi je ne termine pas trop tard comme ce fut le cas ces derniers temps. Comme pour le vélo je n’ai pas écouté les médecins et je m’en porte merveilleusement bien ! Cela dit là non plus faute de régularité je ne progresse guère vite vers les chemins de la forme. Je ne cherche certes pas à égaler les patapons de VéloTrainer, ils se reconnaîtront Clin d'œil, mais juste faire du vélo sans me fatiguer plus que de raison !

 


Du froid, du vent, des averses, dont l’une de grêle particulièrement virulente, mais aussi du soleil comme ici à la pointe de Penmarc’h. (dimanche 23 mars)

 



02/04/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 25 autres membres