LE RANDONNEUR GLAZIK

LE RANDONNEUR GLAZIK

UN MOIS DE VÉLO : JANVIER 2014


Quand je me suis arrêté prendre cette photo, un vieux titre de Creedence Clearwater Revival m’est revenu en mémoire, « Born on the bayou ». (lundi 06 janvier)

 

Les années se suivent et ne se ressemblent pas : en 2012 je passais le cap des 10 000 kilomètres, en 2013 je n’affichais même pas le minimum raisonnable de 6 000 km (seulement 5 874 !)… Qu’en sera-t-il de 2014 ? A vrai dire je n’en sais rien, cette année encore, même si j’ai établi un calendrier pour mes sorties, je ne me fixe aucun objectif précis, surtout en raison d’importantes modifications de mes horaires de travail. Les seules certitudes, sauf accident, concernent un séjour d’une semaine en Corrèze fin avril (du même type que celui passé en Aveyron en 2013) et un voyage itinérant de huit jours, pour environ 1000 kilomètres, en septembre. En attendant, il faut rouler, malgré un climat bien capricieux, et essayer de coller le plus possible à mon calendrier et éventuellement rajouter quelques extras au menu 2014.

 


Une mer bien agitée non loin de Loctudy. (lundi 06 janvier)

 


On ne peut pas tout avoir, pas de pluie ce matin-là, pas de vent non plus, du soleil par contre… et le froid. (dimanche 19 janvier)

 

Janvier aura plutôt mal débuté, la Bretagne ayant été frappée par des tempêtes qui n’incitèrent guère à promener le vélo ! Les deux premières sorties de l’année furent donc annulées et quand enfin le Lapierre et moi mîmes le museau dehors, le 6 janvier, ce fut plutôt agité : un vent soufflant entre 50 et 55 km/h avec des rafales à 70/80 km/h et des routes portant encore les stigmates de la violence des éléments déchaînés et de fait pouvant se révéler dangereuses.

 


 Les sols sont gorgés d’eau, cela dit dans la zone des marais de Mousterlin, rien d’étonnant ! (dimanche 19 janvier)

 


A Beg-Meil, difficile d’apercevoir le sable sous cet amas d’algues ! (dimanche 19 janvier)

 

Si j’ai réussi à éviter la pluie sur les quatre premières sorties effectuées, la virée club du dimanche 26 fut en revanche des plus épiques ! 64 kilomètres sous une pluie soutenue et continue, et des vents déboulant à 50 km/h avec des rafales de 70 à 80 km/h. Ce matin-là c’était à se demander ce que des cyclos pouvaient bien foutre sur un vélo ! Comme décidément la météo était résolue à bien me pourrir le mois, le lendemain, ne tenant pas à affronter une nouvelle fois un vent à décorner les bœufs, je laissais le deux roues au repos et effectuait ma reprise en course à pied.

 


 A l’Ile-Tudy une belle piste cyclable entièrement refaite… Je connais un vieux patapon qui va jouer au contre-la-montre là-dessus ! Clin d'œil (lundi 20 janvier)

 


Au même endroit, de l’eau, encore de l’eau, toujours de l’eau ! Mais un beau ciel bleu. (lundi 20 janvier)

 

Au final ce mois de janvier est vraiment décevant : seulement 5 sorties réalisées sur les 9 prévues pour 342 kilomètres parcourus, soit un déficit de 233 bornes en regard du planning mensuel ! Espérons que février aura plus fière allure.

 


L’Ile-Tudy bien paisible. (lundi 20 janvier)

 


Toujours l’Ile-Tudy, plus loin je prenais la route de la plage de Kermor, l’accès y était interdit, des séquelles des tempêtes du début d’année. (lundi 20 janvier)

 


En repassant par le bayou… (lundi 20 janvier)

 

 



29/01/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 25 autres membres