LE RANDONNEUR GLAZIK

LE RANDONNEUR GLAZIK

QUIMPER –MAULÉON 2015

https://static.blog4ever.com/2014/01/762036/00.JPG

 

Depuis 2013 c’est devenu un rituel, je me rends de Quimper à Mauléon à vélo. Depuis la première édition, à chaque fois une étape est venue se rajouter : quatre en 2013 (pour 556 km), cinq en 2014 (pour 635 km), il y en aura six pour cette année.

 

 

Mardi 01 septembre

Quimper / Saint-Avé – 127 km – 5h36mn17s de selle – D+ 1097m.

 

 

https://static.blog4ever.com/2014/01/762036/01.JPG_5135078.jpg

Je quitte Quimper sous un ciel de bon augure…

 

La première étape, puisque je pars de Quimper, se fera en terrain connu et, sauf les 15 derniers kilomètres, je reprends jusqu’à Mériadec le parcours du Quimper / La Baule / Quimper effectué au mois de juin dernier avec des membres de mon club, les Cyclos Randonneurs Quimper Cornouaille. La grosse différence c’est que ce mardi j’y vais tranquille, pas question de taper dedans ! Terminé de jouer les patapons, les sorties entre 27 et 29 de moyenne, retour au cyclotourisme pur et dur : flâner, admirer le paysage, photographier… et se payer de bons restaurants !

 

https://static.blog4ever.com/2014/01/762036/02_5135077.jpgEntre Quimperlé et Pont-Scorff. Incroyable mais vrai ! On voit de tout en Bretagne…

Je vais devoir me méfier des troupeaux de bisons traversant les routes !

 

Côté météo tout va bien, pourtant je pouvais craindre le pire après la calamiteuse fin août ! Le matin les températures sont fraîches mais le soleil brille et le vent, de côté ou favorable, est faible.

 

https://static.blog4ever.com/2014/01/762036/03.JPG_5135076.jpg

L’étang de Kersalo à la sortie de Pont-Scorff.

 

https://static.blog4ever.com/2014/01/762036/04.JPG_5135081.jpg

Chapelle Notre-Dame de Trescoët ou Notre-Dame des Neiges… C’est vrai que la neige est abondante en Bretagne ! Chapelle datant du 13e siècle située entre Pont-Scorff et Hennebont.

 

Évidemment pour cette journée d’ouverture, pas vraiment de découverte, cela ne m’empêche pas de m’attarder dans des endroits sympathiques comme Hennebont où j’arrive pour la pause déjeuner. Cette fois-ci je mange léger, je n’ai pas grand appétit, il est vrai que j’avais déjà fait une sérieuse halte boulangerie à Quimperlé où je m’étais rué sur une grosse part de far breton et un excellent flan pâtissier !

 

https://static.blog4ever.com/2014/01/762036/05.JPG_5135080.jpg

 Hennebont. Les tours Bro-Erec’h furent construites dans la seconde moitié du 12e siècle.

 

https://static.blog4ever.com/2014/01/762036/06.JPG_5135079.jpg

 

https://static.blog4ever.com/2014/01/762036/07.JPG_5135083.jpg

Les remparts à Hennebont.

 

L’après-midi les températures ont beaucoup de peine à remonter, j’abandonne tout de même le coupe-vent quand elles finissent par se faire agréable. Le vent lui s’est renforcé et je l’ai régulièrement de face, mais pas de quoi en faire un roman à l’allure où je roule. De toute façon je ne m’attends pas à une météo aussi radieuse qu’en 2014, mais finalement, à l’heure de faire le bilan, je n’aurai pas à me plaindre…

 

https://static.blog4ever.com/2014/01/762036/08.JPG_5135084.jpg

Eglise Saint-Théleau à Landaul. Après la destruction, au 19e siècle, de l’église paroissiale de la commune qui tombait en ruine, la chapelle Notre-Dame de Bon-Secours (construite aux environs de 1450) est agrandie, transformée et la remplace.

 

https://static.blog4ever.com/2014/01/762036/09.JPG_5135082.jpg

Calvaire près de l’église à Landaul.

 

15 kilomètres uniquement en terra incognita mais j’arrive quand même à me perdre dans Plescop et sa pléthore de sens uniques ! Cela dit je n’ai fait que tourner en rond pendant cinq minutes dans un centre ville qui m’a paru entièrement neuf ou rénové, ça n’est pas la crise partout… ou peut-être a-t-on trouvé du pétrole dans la campagne environnante !

 

https://static.blog4ever.com/2014/01/762036/10.JPG_5135087.jpg

Fontaine sur la commune de Brech.

 

Le soir je fais halte à l’hôtel / restaurant Ty Lann à Saint-Avé, comme tous ceux que j’ai choisis pour ce voyage il fait partie de la chaine Logis. Le Ty Lann mérite ses 2 cheminées, 2 cocottes et 2 étoiles. Excellent accueil, chambre nickel, le repas savoureux et petit déjeuner copieux et bien achalandé. Comme en plus l’établissement possède le Label Logis Moto, s’il y a de la place dans le garage pour des motos, il y en a pour un vélo !

 

https://static.blog4ever.com/2014/01/762036/11.JPG_5135086.jpg

Sur la route entre Mériadec et Plescop.

 

 

Quimper / Rosporden / Bannalec / Quimperlé / Pont-Scorff / Hennebont / Brandérion / Landévant / Landaul / Brech / Sainte-Anne d’Auray / Mériadec / Plescop / Saint-Avé

 

 

 

Mercredi 02 septembre

Saint-Avé / La Baule – 130 km – 5h46mn09s de selle – D+ 945m.

 

 

https://static.blog4ever.com/2014/01/762036/12.JPG_5135088.jpg

Sur la route entre Péaule et Marzan.

 

Après un sérieux petit-déjeuner je reprends la route sous le soleil et des températures bien fraîches. Je commence la matinée par une erreur d’aiguillage, il faut dire que je suis aux portes de Vannes, et qui dit Vannes dit s’égarer obligatoirement ! Cette ville et sa région sont une vraie calamité pour moi ! Ce faux pas me permet en tout cas de rajouter 5 kilomètres au compteur, rien de bien grave en sommes.

 

https://static.blog4ever.com/2014/01/762036/13.JPG_5135093.jpg

Une vue depuis le barrage d’Arzal.

 

https://static.blog4ever.com/2014/01/762036/14.JPG_5135091.jpg

Dans la région d’Assérac en allant vers Saint-Molf.

 

Je file à travers la campagne pendant que les températures remontent doucement, comme en plus le dénivelé positif est surtout placé le matin, j’ai de quoi m’occuper, surtout de Questembert à Marzan et en particulier du côté de Limerzel, où une bosse bien sympathique me demande quelques efforts. Cela dit la forme que j’affiche et la vitesse à laquelle je roule me feront passer la totalité des obstacles sans avoir à m’employer à 100%, et je n’arriverai jamais avec la moindre trace de fatigue à la ville étape le soir.

 

https://static.blog4ever.com/2014/01/762036/15.JPG_5135092.jpg

En longeant la côte entre Mesquer et Piriac-sur-Mer.

 

https://static.blog4ever.com/2014/01/762036/16.JPG_5135098.jpg

En longeant la côte entre Mesquer et Piriac-sur-Mer.

 

Une fois passé Marzan, je pénètre en territoire relativement plat, je roule paisible en profitant du paysage. La côte est magnifique sous le soleil entre Mesquer et Piriac-sur-Mer. C’est dans le joli port de Piriac que je fais ma pause déjeuner, je repère une boulangerie dans laquelle je m’offre une double ration de deux parts de far, double car elles sont tellement bonnes que je suis obligé d’y retourner !

 

https://static.blog4ever.com/2014/01/762036/17.JPG_5135096.jpg

Maison du père Legal à Piriac-sur-Mer. Le père Legal conduisait une patache (voiture hippomobile sans confort) assurant la liaison

Piriac / Guérande.

 

https://static.blog4ever.com/2014/01/762036/18.JPG_5135097.jpg

Eglise Saint-Pierre-aux-Liens à Piriac-sur-Mer (1766).

 

https://static.blog4ever.com/2014/01/762036/19.JPG_5135099.jpg

Une ruelle dans Piriac-sur-Mer.

 

Quand je reprends la route, le soleil m’accompagne toujours et il fait bon, la côte m’offre encore de très beaux panoramas et pour clore cette belle journée, j’aborde les marais salants de Guérande. Une découverte pour moi et pour un couple de touristes Suisses avec qui je reste discuter vélo un bon moment, ils sont tous deux cyclotouristes, même si sur ce coup là ils voyagent en voiture, madame s’étant cassé la clavicule après avoir raté un virage dans une descente de col ! D’autres avec lesquels je ne reste pas causer, ce sont les patapons qui le nez dans le guidon semblent disputer le championnat du monde de leur quartier et qui n’ont pas un regard pour le poil aux pattes que je suis. Cela ne me dérange pas vraiment, de mon côté je préfère regarder les hérons nombreux dans le coin.

 

https://static.blog4ever.com/2014/01/762036/20.JPG_5135100.jpg

En longeant la côte entre Piriac-sur-Mer et les marais salants de Guérande.

 

https://static.blog4ever.com/2014/01/762036/21.JPG

 

https://static.blog4ever.com/2014/01/762036/22.JPG_5135105.jpg

Les marais salants de Guérande.

 

C’est au Saint-Christophe (3 cheminées, 3 cocottes et 3 étoiles) que je pose mes bagages. J’avoue avoir été déçu par cet hôtel. D’abord j’avais demandé avant de réserver s’il possédait un endroit sécurisé pour les vélos, on m’avait répondu par l’affirmative. Hors je n’appelle pas une balustrade métallique dans un jardin où tout le monde peut entrer « un endroit sécurisé », même si mon antivol est solide et si La Baule n’est pas une « zone sensible ».

 

https://static.blog4ever.com/2014/01/762036/23.JPG_5135106.jpg

 

https://static.blog4ever.com/2014/01/762036/24.JPG_5135104.jpg

 

https://static.blog4ever.com/2014/01/762036/25.JPG_5135107.jpg

 

Si la chambre était sans reproche (c’est, selon mon expérience, une constante pour la chaine Logis), le cuisinier qui a visiblement voyagé au japon en aura ramené quelques habitudes culinaires qui n’auront pas rencontré l’approbation de mes papilles gustatives, affaire de goût. Sinon le repas fut agrémenté par un couple de parvenus étalant clichés sur clichés au grand amusement du reste de la clientèle, car bien évidemment ce duo comique bien malgré lui, parlait fort afin que tout le monde puisse profiter de leur immense savoir / connerie. Enfin pour en terminer avec le Saint-Christophe, le petit déjeuner était plutôt pauvre en choix vu le tarif affiché.

 

https://static.blog4ever.com/2014/01/762036/26.JPG_5135109.jpg

Batz-sur-Mer depuis les marais salants de Guérande.

 

 

Saint-Avé / Tréffléan / Questembert / Limerzel / Péaule / Marzan / Arzal / Camoël / Pénestin / Assérac / Mesquer / Piriac-sur-Mer / La Turballe / La Baule

 

 

 

Jeudi 03 septembre

La Baule / Saint-Jean-de-Monts – 134 km – 5h53mn54s de selle – D+ 551m. 

 

 

https://static.blog4ever.com/2014/01/762036/27.JPG

La Baule au petit matin.

 

Je quitte La Baule sous le soleil en direction de Guérande, pour cela j’emprunte la piste cyclable que nous avions prise lors de notre retour du Quimper / La Baule / Quimper. Si seulement toutes les pistes cyclables pouvaient être comme celle-là ! Un bon revêtement bien roulant, hélas, je le constaterai plus loin, c’est plutôt l’exception.

 

https://static.blog4ever.com/2014/01/762036/28.JPG_5135111.jpg

La piste cyclable entre La Baule et Guérande.

 

https://static.blog4ever.com/2014/01/762036/29.JPG_5135112.jpg

Les remparts de Guérande.

 

https://static.blog4ever.com/2014/01/762036/30.JPG_5135113.jpg

Guérande, la porte Saint-Michel (15e siècle).

 

La matinée est agréable, il fait beau, les paysages intéressants, c’est le moins que l’on puisse dire pour le Parc Naturel Régional de Brière par exemple. Moins passionnante la traversée du pont de Saint-Nazaire, d’abord il faut enfiler des zones vaguement industrielles, ensuite il faut exister à travers une circulation plutôt intense, enfin ce pont est particulièrement haut pour qui a le vertige ! Je n’aurai pas à m’inquiéter outre mesure de cela, trop occuper à ne pas finir sous les roues des camions qui pour beaucoup se foutent complètement des limitations de vitesse et des distances de sécurité ! Il est clair que pour ce dernier point le pont ne leur facilite pas la tâche.

 

https://static.blog4ever.com/2014/01/762036/31.JPG_5135116.jpg

Le Parc Naturel Régional de Brière.

 

https://static.blog4ever.com/2014/01/762036/32.JPG_5135114.jpg

 

https://static.blog4ever.com/2014/01/762036/33.JPG_5135115.jpg

 

Une fois passé Saint-Brévin-les-Pins, où une fois de plus durant ce voyage, je m’égare, je pédale dans des paysages agricoles, c’est moins plaisant que le parc de Brière mais toujours bien plus qu’une lande de béton ! Après Bourgneuf-en-Retz changement de paysage, je pénètre dans une zone de marais, plutôt sympa, s’il n’y avait ces poteaux électriques qui font office d’arbres dans le coin !

L’après-midi les températures n’arrivent pas à remonter, le soleil brille toujours mais il fait frais, quant au vent il se montre plutôt agressif mais comme je roule tranquille, je n’en fais pas trop cas.

 

https://static.blog4ever.com/2014/01/762036/34.JPG_5135119.jpg

Le Parc Naturel Régional de Brière.

 

https://static.blog4ever.com/2014/01/762036/35.JPG

Le pont de Saint-Nazaire. Les travaux ont débuté en 1972, le pont est inauguré le 18 octobre 1975. Longueur totale : 3456m. Longueur portée : 720m. Hauteur maximale 68m.

 

https://static.blog4ever.com/2014/01/762036/36.JPG

Culture intensive de poteaux en tout genre dans le marais Vendéen, et pour enlaidir davantage le paysage une touche d’éoliennes.

 

Je m’offre une petite pause à Beauvoir-sur-Mer, tristesse que cette cité possédant une superbe église (Saint-Philibert) inscrite aux monuments historiques mais qui, loin d’être mise en valeur, est malheureusement coincée et écrasée par des bâtiments sans intérêts.

J’arrive à Saint-Jean-de-Monts où je n’avais jamais mis les pieds, ni les roues d’ailleurs ! Comme La Baule le littoral est bien bétonné, il faut aimer, cela n’est pas ma tasse de thé… Je n’aime pas non plus le thé d’ailleurs ! J’aurai eu également la chance d’assister à un spectacle réjouissant : un cycliste se faisant verbaliser pour avoir griller un stop ! S’il est plus que temps que les automobilistes prennent conscience de l’existence des cyclistes, ces derniers ont tout intérêt pour une bonne cohabitation à se montrer le plus irréprochable possible… dans les deux cas cela n’est hélas pas gagné.

 

https://static.blog4ever.com/2014/01/762036/37.JPG

Le marais Vendéen.

 

https://static.blog4ever.com/2014/01/762036/38.JPG

 

https://static.blog4ever.com/2014/01/762036/39.JPG

 

Je descends à l’hôtel / restaurant Le Robinson (3 cheminées, 3 cocottes et 3 étoiles). Rien à redire sur la chambre, quant au restaurant on comprend pourquoi même un soir de semaine il fait salles combles, sûrement le plus savoureux repas que j’aurai fait durant ce voyage. Seul inconvénient, le goret qui mangeait sur la table en face de moi, jamais vu un type en ingurgiter autant en une bouchée, (même si la moitié retombait dans son assiette) ! Un véritable goinfre à vous couper l’appétit, mais là le restaurant n’y est pour rien. Sinon je n’aurai pas non plus de raison de me plaindre du petit déjeuner.

 

https://static.blog4ever.com/2014/01/762036/40.JPG

Saint-Jean-de-Monts.

 

https://static.blog4ever.com/2014/01/762036/41.JPG

 

 

La Baule / Guérande / Saint-Lyphard / La Chapelle-des-Marais / Saint-Joachim / Montoir-de-Bretagne / Pont de Saint-Nazaire / Saint-Brévin-les-Pins / Saint-Père-en-Retz / Chauvé / Arthon-en-Retz / Bourgneuf-en-Retz / Bouin / Beauvoir-sur-Mer / Saint-Jean-de-Monts

 

 

 

Vendredi 4 septembre

Saint-Jean-de-Monts / Port-Saint-Père – 135 km – 5h59mn35s de selle – D+ 444m.

 

 

https://static.blog4ever.com/2014/01/762036/42.JPG

La piste cyclable entre Saint-Jean-de-Monts et le pont de Noirmoutier.

 

Après un excellent petit-déjeuner je prends la direction de l’île de Noirmoutier. Le ciel est pour l’instant à peu près dégagé, le soleil se montre assez généreux, le thermomètre lui ne parvient pas à décoller, il ne fait pas chaud.

Une voie cyclable permet de joindre Saint-Jean-de-Monts à Noirmoutier. La Vendée semble vouloir prendre en compte la présence des vélos sur son territoire… sauf visiblement les vélos de route, cette piste est au mieux du mauvais stabilisé, au pire un sentier de cailloux et de sable ! Certes le paysage est plaisant, mais difficile d’en profiter quand vous passez votre temps à surveiller où vous posez vos roues. J’aurai même réussi à m’ensabler !

 

https://static.blog4ever.com/2014/01/762036/43.JPG

La piste cyclable entre Saint-Jean-de-Monts et le pont de Noirmoutier.

 

https://static.blog4ever.com/2014/01/762036/44.JPG

Avant d’emprunter le pont de Noirmoutier.

 

Cette journée restera comme la moins intéressante de mon voyage. Je dois avoir visiblement un problème avec les îles. Déjà celle d’Oléron, lors du séjour CODEP en Charente-Maritime, ne m’avait guère enthousiasmé, et c’est peu dire, si celle de Noirmoutier est plus agréable, elle ne propose pas des paysages inoubliables. Il est vrai que pour prendre un exemple la pointe de l’Herbaudière ne peut rivaliser avec la pointe du Raz ! Quant au bois de la Chaize et la plage qui va avec, comment dire… les pauvres, ils font ce qu’ils peuvent avec ce qu’ils ont !

 

https://static.blog4ever.com/2014/01/762036/45.JPG

Un bon point : sur le pont de Noirmoutier, la piste cyclable est bien isolée du reste de la circulation.

 

https://static.blog4ever.com/2014/01/762036/46.JPG

Sur l’île de Noirmoutier.

 

L’île de Noirmoutier propose des kilomètres de pistes cyclables, hélas là encore dans beaucoup d’endroits, en raison d’un revêtement pourri ou inadapté, elles se révèlent périlleuses pour les vélos de route (et impossible de regagner la départementale qui traverse l’île, elle est interdite au vélo !). Et puis la cohabitation avec des cyclistes qui maîtrisent avec peine leur engin de location ou qui se pensent seul au monde en allant acheter leur baguette et leur journal devient vite pénible.

Une fois fait le tour de l’île je regagne le continent et rejoins Beauvoir-sur-Mer et son église étouffée, où je m’offre une grosse ration de frites – saucisses pour noyer ma déception ! M’enfin je plaisante, je n’en n’étais pas rendu à ce point, c’est juste parce que j’avais une grosse faim !

 

https://static.blog4ever.com/2014/01/762036/47.JPG

La plage du bois de la Chaize.

 

https://static.blog4ever.com/2014/01/762036/48.JPG

Le pont de Noirmoutier achevé en 1971. Longueur totale : 583m. Hauteur sous tablier : 33m50.

 

L’après-midi le ciel se charge de plus en plus, offrant seulement par moments quelques rayons de soleil, les températures restent basses. Passé Beauvoir-sur-Mer, je regagne la campagne, davantage de vaches et bien moins de voitures ! Un clébard hargneux, du genre bâtard pur race, tente de rompre le bel équilibre de ce paisible après-midi de septembre, après 100m lassé de son petit cinéma, je m’arrête et descend de vélo, et lui décampe sans demander son reste ! Et c’est ainsi que je gagne le terme de ma quatrième étape, Port-Saint-Père.

 

https://static.blog4ever.com/2014/01/762036/49.JPG

L’église Saint-Honoré (1881) à Machecoul.

 

https://static.blog4ever.com/2014/01/762036/50.JPG

L’église Saint Médard (19e / 20e siècle) à Saint-Mars-de-Coutais.

 

L’hôtel Nuit de Retz et l’Auberge du Pays de Retz (3 cheminées, 2 cocottes et 3 étoiles) m’accueille pour la nuit. Côté Hôtel tout est parfait, y compris un excellent petit déjeuner. Côté restaurant, le repas est copieux et sans être transcendant ne se laisse pas bouder ; point négatif : avoir dû supporter une flopée de chanteurs français pénibles genre Julien Clerc, Michel Fugain ou Maxime le FoxTerrier pour ne citer qu’eux.

 

https://static.blog4ever.com/2014/01/762036/51.JPG

En arrivant à Port-Saint-Père.

 

 

Saint-Jean-de-Monts / Notre-Dame-de-Monts / Île de Noirmoutier / Beauvoir-sur-Mer / Saint-Gervais / Chateauneuf / Bois-de-Céné / Machecoul / Saint-Même-Le-Ténu / Saint-Mars-de-Coutais / Port-Saint-Père

 

 

 

 

Samedi 5 septembre

Port-Saint-Père / Ancenis – 136 km – 5h58mn35s de selle – D+ 868m.

 

 

 

https://static.blog4ever.com/2014/01/762036/52.JPG

L’église Saint-Léobin à Saint-Lumine-de-Coutais (la première pierre est posée en 1886,

l’édifice est consacrée en 1901), comme celle de Saint-Mars-de-Coutais

est l’œuvre de l’architecte nantais Mathurin Fraboulet.

 

Après un très bon petit déjeuner, j’attaque une partie de campagne, entendez par là que le paysage ne m’offrira qu’un panorama agricole jusqu’à Clisson, finalement je préfère nettement cela aux coins surpeuplés comme La Baule, Saint-Jean-de-Monts ou Noirmoutier, mais tout au moins, puisque j’y suis passé, je pourrais dire pour paraphraser Jules : Je suis venu, j’ai vu et je ne suis pas convaincu ! Ce samedi matin encore les températures sont fraîches et le ciel bien couvert. Plus les heures passeront plus je pourrais profiter de belles éclaircies.

 

https://static.blog4ever.com/2014/01/762036/53.JPG

Les seigneurs de Clisson, mentionnés pour la première fois en 1040 ont bâti une tour en bois sur une hauteur naturelle protégée par une palissade et un fossé profond.

 

https://static.blog4ever.com/2014/01/762036/54.JPG

Les parties les plus anciennes du château actuel datent du début du 13e siècle (avant 1217). Guillaume de Clisson est le véritable fondateur du château actuel. Le premier château est vraisemblablement démoli, dans les années 1240, sur ordre du duc Jean le Roux (1237-1286).

 

https://static.blog4ever.com/2014/01/762036/55.JPG

Le second château est édifié à partir de 1466. Au 16e siècle, au temps des Guerres de la Ligue, le château et les fortifications de la ville sont améliorés. Au cours du 17e siècle, le château se transforme en résidence de plaisance.

 

Évidemment je me perds en route en rajoutant 8 kilomètres au compteur, je suis remis sur le droit chemin par deux cyclos sympas rencontrés au milieu de nulle part. En fait ils me conseillent de revenir sur mes pas (sur mes roues en l’occurrence), je me retrouve donc au carrefour en T où j’avais fait erreur, si au lieu de prendre à droite j’avais fait 100m à gauche, j’aurais vu les panneaux de signalisation qu’il me fallait ! A nouveau sur orbite, je file vers Clisson, Je n’y étais jamais passé, je ne regrette pas le voyage, c’est une petite ville vraiment sympathique. Je m’y attarde un bon moment.

 

https://static.blog4ever.com/2014/01/762036/56.JPG

Au 18e siècle, il n'est plus habité et tombe en ruine. La tour porte s'effondre d'elle-même. Le château est incendié en 1793-94 pendant les Guerres de Vendée. L'ancienne forteresse, en ruine, devient une réserve de bois et de pierres.

 

https://static.blog4ever.com/2014/01/762036/57.JPG

En 1807, Le sculpteur François-Frédéric Lemot  se porte acquéreur du château. Il entreprend une restauration partielle. Les ruines du château font l’objet d’un classement au titre des monuments historiques depuis le 13 août 1924.

 

https://static.blog4ever.com/2014/01/762036/58.JPG

Le château reste dans la famille Lemot jusqu'en 1962, date à laquelle il devient propriété du Conseil Général de Loire-Atlantique. Il fait, depuis lors, l'objet de nombreuses campagnes de restauration.

 

https://static.blog4ever.com/2014/01/762036/59.JPG

L’église Notre-Dame de Clisson date des années 1887-1888, construite sur les plans de l’architecte nantais René Michel Ménard. De style néoclassique-roman, est fortement inspirée de l'église de Saint-Jean et Saint-Paul de Rome.

 

https://static.blog4ever.com/2014/01/762036/60.JPG

La Sèvre Nantaise à Clisson.

 

Aussi plaisante soit Clisson, il me faut reprendre la route, après tout de même une halte boulangerie / café ; je déroule tranquille, sans me presser ni me fatiguer, et j’arrive ainsi au lieu dit Le Bout des Ponts sur les rives de la Loire. Je commence par emprunter la piste cyclable, mais je l’abandonne bien vite, un peu ras le bol de rouler sur du stabilisé, comme en plus la départementale est plutôt peu fréquentée, je la regagne. Longer la Loire ne veut pas obligatoirement dire s’aventurer en terrain plat, je m’offre de belles bosses à La Varenne et surtout à Champtoceaux, cela n’est pas pour me déplaire, surtout que le paysage vaut le détour, j’en rajoute même une à Liré. Il faut que je vous avoue quand même que cette dernière c’était parce que j’étais à la recherche d’une boulangerie depuis La Varenne, mais il faut croire que dans le coin les commerçants ne courent pas après le client : un samedi après-midi à15h00 il n’y avait rien d’ouvert !

 

https://static.blog4ever.com/2014/01/762036/61.JPG

Des vignes dans la région de Le Pallet.

 

https://static.blog4ever.com/2014/01/762036/62.JPG

Le Bout des Ponts et la Loire.

 

https://static.blog4ever.com/2014/01/762036/63.JPG

La tour d’Oudon est ce qu’il reste du château médiéval datant du 14e siècle.

 

Je termine ma journée à l’hôtel de la Loire et son restaurant Les Bateliers (3 cheminées, 3 cocottes et 2 étoiles) où j’étais déjà descendu lors de mes deux précédents voyages et où je n’avais pas été déçu. Le tôlier me prévient qu’il attend un groupe d’une soixantaine de personnes réalisant un rallye de vieilles bagnoles bruyantes et polluantes (cela c’est moi qui rajoute) et me propose pour être tranquille, même si ils seront installés dans une salle différente, de venir au restaurant dès 19h00, je m’empresserai de suivre son conseil. Hélas, après une excellente nuit, le réveil sera gâché, rien n’avait été prévu pour cette horde de sauvages et ils investirent la salle du petit déjeuner ne laissant que des miettes. Ne souhaitant pas attendre que cette bande beuglante ait terminé de se goinfrer, ne sachant ce qu’il y avait de plus pénible entre leur sans-gêne ou le raffut qu’il faisait, je filais sans prendre de petit déjeuner et plutôt de mauvaise humeur…

 

https://static.blog4ever.com/2014/01/762036/64.JPG

Le Cul du Moulin. Les arches des 13e et 14e siècles abritaient jusqu’en 1420 des roues à aubes qui actionnaient des meules à farine.

 

 

Port-Saint-Père / Saint-Mars-de-Coutais / Saint-Lumine-de-Coutais / Saint-Philbert-de-Grand-Lieu / La Chevrolière / Le Bignon / Montbert / Aigrefeuille-sur-Maine / Saint-Lumine-de-Clisson / Clisson / Le Pallet / La Chapelle-Heulin / Le Loroux-Bottereau / Saint-Julien-de-Concelles / Le Bout des Ponts / Champtoceaux / Liré / Ancenis

 

 

 

Dimanche 6 septembre

Ancenis / Mauléon – 128 km – 5h27mn58s de selle – D+ 901m.

 

 

https://static.blog4ever.com/2014/01/762036/65.JPG

Saint-Florent-le Vieil en arrivant de Varades.

 

Cette dernière étape est quasiment la même que les années précédentes, un changement s’impose cependant au dernier moment. Je découvre la veille en arrivant à Ancenis, grâce à un panneau lumineux, que le pont permettant de traverser la Loire sera fermé le dimanche matin pour célébrer la fin des travaux de rénovations (en 2013 et 2014 il était en chantier quand j’y étais passé). Il me faut donc rejoindre Varades, cependant la route qui y mène est plutôt peu fréquentable pour les vélos, j’emprunte donc à nouveau une piste cyclable en stabilisé (je constaterai en nettoyant mon vélo au retour quelques éclats sur la peinture que je n’avais pas en partant) et des petites routes tranquilles.

 

https://static.blog4ever.com/2014/01/762036/66.JPG

En longeant la Loire.

 

https://static.blog4ever.com/2014/01/762036/67.JPG

 

Depuis Varades je traverse la Loire pour gagner Saint-Florent-le-Vieil et de là je longe le fleuve jusqu’à Montjean-sur-Loire où je dévalise une boulangerie et vais m’installer sur une terrasse en bord de Loire pour prendre enfin mon petit déjeuner. J’avais hésité en traçant mon parcours à me lancer dans la nouveauté pour cette ultime étape, finalement je n’en avais rien fait, et je ne le regrettais pas tant j’apprécie de randonner en bord de Loire et dans la campagne jusqu’à Mauléon.

 

https://static.blog4ever.com/2014/01/762036/68.JPG

Située entre Chalonnes-sur-Loire et Rochefort-sur-Loire, la chapelle Sainte-Barbe des Mines

fut consacrée le 30 septembre 1860 après deux ans de travaux.

Sa construction fut décidée par la comtesse de Las Cases en mémoire

de son mari le comte Emmanuel de Las Cases.

 

https://static.blog4ever.com/2014/01/762036/69.JPG

La corniche angevine entre Chalonnes-sur-Loire et Rochefort-sur-Loire.

 

Côté météo, les températures ont pris la mauvaise habitude de ne pas monter très haut, et si le ciel est ensoleillé, le soleil devra batailler dans l’après-midi avec de gros nuages. Dans l’ensemble j’aurai quand même une belle journée pour terminer mon périple.

 

https://static.blog4ever.com/2014/01/762036/70.JPG

Les coteaux du Layon.

 

Comme c’est la troisième fois que je réalise cette étape, je ne manque pas comme l’année précédente de faire le plein de nourriture et d’eau à Denée, une fois que j’aurai quitté les bords de Loire et pris la direction du sud, je ne trouverai plus rien d’ouvert, (et je me souviens qu’en 2013 j’avais failli mourir de soif !), sauf aux Cerqueux à 15 bornes de Mauléon où le patron du bar me reconnait maintenant sans problème. Il faut quand même signaler un point d’eau dans les toilettes publiques de Vallanjou ; Vallanjou où je prendrai ma pause déjeuner en faisant un sort à un sandwich et deux gros pains aux raisins.

 

https://static.blog4ever.com/2014/01/762036/71.JPG

Mauléon fut rebaptisée un temps Châtillon-Sur-Sèvre (en 1793) et devint capitale de la Vendée militaire durant la période des guerres de Vendée (1793-1796). C'est seulement le 15 février 1965 que Mauléon retrouve son nom d'origine avec la fusion des communes de Saint-Jouin-sous-Châtillon et de Châtillon-sur-Sèvre.

 

https://static.blog4ever.com/2014/01/762036/72.JPG
Arrivée à Mauléon.

 

Une dernière journée tranquille en terrain connu, celui-ci me permettant d’encore mieux doser le peu d’efforts que j’accomplis. Ainsi s’achève après 790 kilomètres, et pas une seule goutte de pluie, mon troisième Quimper – Mauléon… Y en aura-t-il un quatrième ? Vous le saurez en suivant mes trépidantes aventures au fil du temps !... En attendant je m’octroie quelques jours de repos à Mauléon, un repos tout de même actif comme vous pourrez le découvrir ici.

 

https://static.blog4ever.com/2014/01/762036/73.JPG

Lundi 7 septembre à Mauléon, une journée de repos bien méritée sous le soleil.

 

 

Ancenis / Varades / Saint-Florent-le-Vieil / Montjean-sur-Loire / Chalonnes-sur-Loire / Rochefort-sur-Loire / Denée / Mozé-sur-Louet / Champ-sur-Layon / Valanjou / La Salle-de-Vihiers / Coron / La Plaine / Somloire / Les Cerqueux / Saint-Aubin de Baubigné / Mauléon

 

 

 



20/09/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 25 autres membres