LE RANDONNEUR GLAZIK

LE RANDONNEUR GLAZIK

QUIMPER – MAULÉON 2014

https://static.blog4ever.com/2014/01/762036/45.-07.09.2014.JPG

 

Du 3 au 7 septembre 2014

 

Pour la seconde année consécutive, je décide de rallier Mauléon, dans les Deux-Sèvres, à vélo. Les étapes seront un peu plus courtes (entre 125 et 129 km au lieu de 137 à 142) par contre il y en aura une de plus (5 contre 4). Au final j’alignerai 79 km supplémentaires.

 

Mercredi 3 septembre

Quimper – Hennebont / 128 km / 5h.39mn.49s. de selle / D+ 885m.

 

https://static.blog4ever.com/2014/01/762036/01.-03.09.2014.JPG

Un rapide salut aux cormorans de la pointe de Mousterlin.

 

 

9h00, le soleil est déjà vaillant, je prends la tangente, le coupe-vent se faufilera dans la sacoche de selle au bout d’une heure. Ce voyage commence de la plus belle des façons. Pour cette première étape je vais rouler sur des routes que j’ai l’habitude de fréquenter. Je fais même un détour par la pointe de Mousterlin afin de saluer mes copains les cormorans. Comme en 2013 ce voyage est placé sous le sigle « cyclotourisme », j’y vais tranquille, au point même que j’aurais pu laisser le 50 dents à la maison !

 

https://static.blog4ever.com/2014/01/762036/02.-03.09.2014.JPG

 Le Lapierre en tenue d’excursion cyclotouriste et équipé de ses nouvelles roues, des Shimano Ultegra WH-6800, celles-ci remplacent sans rougir les Mavic Ksyrium Elite, le rude climat breton ayant eu raison des jantes de ces dernières.

 

https://static.blog4ever.com/2014/01/762036/03.-03.09.2014.JPG
En longeant la pointe de Trévignon.

 

Pas de surprise à attendre, je connais trop bien le parcours, c’est d’autant plus facile à gérer. Est-ce le manque d’effort ? L’appétit tarde à venir, je m’impose tout de même un arrêt à Riec-sur-Bélon où j’engloutis deux parts de flan plutôt imposantes.

 

https://static.blog4ever.com/2014/01/762036/04.-03.09.2014.JPG

 Le chaos rocheux au cœur de Pont-Aven.

 

https://static.blog4ever.com/2014/01/762036/05.-03.09.2014.JPG

 La ria du Bélon, célèbre pour ses huîtres.

 

Alors qu’en matinée le vent était faible, il se renforce dans l’après-midi. Sans être handicapant, vu mon allure de père tranquille, il n’en constitue pas moins une gêne. M’enfin ! Pas de quoi atténuer mon enthousiasme et le plaisir de traverser la forêt de Carnoët avant une petite pause Perrier bien frais à Quimperlé. La ville durement frappée par les inondations en début d’année aura rapidement soigné ses plaies et ses rivières coulent paisible en ce beau mois de septembre.

 

https://static.blog4ever.com/2014/01/762036/06.-03.09.2014.JPG

La forêt de Carnoët.

 

Une fois ma potion magique avalée, il ne me reste qu’un effort notable : la sortie de Pont-Scorff et me voilà à Hennebont, terme de cette première étape. Arrêt à l’hôtel Ibis, un accueil sympathique, une chambre « nickel », un lit confortable et une salle de bain qui aurait besoin d’un rafraîchissement mais au moins était-elle propre. Enfin le vélo rangé sous clef pour la nuit… l’assurance de ne pas repartir à pied le lendemain matin ! Pour le repas ça sera « Broche et brochette », c’est le nom du restaurant jouxtant l’hôtel, je vous recommande les brochettes aux poissons et fruits de mer. Un voyage qui commence de la meilleure des façons, une journée qui s’achève par une bonne bouffe… Dommage que pendant cette dernière je dus supporter une rombière fière d’étaler sa vie, accrochée à son téléphone ; voilà bien un objet qui devrait être interdit dans ce genre d’établissement !

 

https://static.blog4ever.com/2014/01/762036/07.-03.09.2014.JPG
Un plaisir de traverser cette forêt sous un tel ciel.

 

 

Quimper / Bénodet / Mousterlin / Fouesnant / La Forêt Fouesnant / Concarneau / Lambell / Trévignon / Nevez / Pont-Aven / Riec-sur-Belon / Moëlan-sur-Mer / Clohars-Carnoët / Quimperlé / Pont-Scorff / Hennebont

 

 

 

 

Jeudi 4 septembre

Hennebont – Rohan / 126 km / 5h.35mn.59s. de selle / D+ 900m.

 

https://static.blog4ever.com/2014/01/762036/08.-04.09.2014.JPG

Les alignements de Kerzerho à Erdeven.

 

La météo reste au beau fixe et la matinée s’annonce des plus tranquilles. Je file vers Carnac, La Trinité-Sur-Mer, Saint-Philibert, autant dire que je n’aurai guère à m’employer, juste profiter des paysages. Carnac ne m’est évidemment pas inconnu, j’ai parcouru la région de long en large, mais c’est toujours un plaisir d’y revenir, d’autant que la dernière fois remonte à loin.

 

https://static.blog4ever.com/2014/01/762036/09.-04.09.2014.JPG

Les alignements du Ménec à Carnac.

 

https://static.blog4ever.com/2014/01/762036/10.-04.09.2014.JPG

Les alignements de Kermario à Carnac.

 

Un autre plaisir est de longer la côte sous le soleil et de rejoindre en flânant Sainte-Anne d’Auray, haut lieu de culte catholique. C’est là que je ferai un sort à un sandwich thon / mayonnaise que je serai obligé de faire suivre d’une grosse part de far breton. Il me faudra d’ailleurs faire abstraction de l’hérésie commise par le boulanger : qu’on se le dise une bonne fois pour toutes, le véritable far breton se mange nature, vos raisins et vos pruneaux vous pouvez vous les mettre où vous voulez mais pas dans le far ! Non mais ! Enfin ! Tout de même !

 

https://static.blog4ever.com/2014/01/762036/11.-04.09.2014.JPG

La forêt de mâts de La Trinité-Sur-Mer.

 

https://static.blog4ever.com/2014/01/762036/12.-04.09.2014.JPG

En longeant la côte vers Saint-Philibert.

 

Si le matin je n’ai guère sollicité ma vieille carcasse, l’après-midi ça rigole moins ! En fait plus des trois quarts du dénivelé positif se cachent dans les 50 derniers kilomètres du parcours en empruntant des routes qui me sont totalement inconnues. De la bosse il va donc y en avoir et pour rigoler davantage, comme la veille, le vent s’est renforcé. Bon ! Il n’y a quand même pas de quoi en faire tout un fromage ! Ça fait plus de 30 ans que je fais du cyclotourisme et ce n’est pas à mon âge que je vais laisser de vulgaires montées avoir raison de moi ! Dès l’instant où je trouve sur mon chemin des bars capables de me ravitailler en Perrier frais (il fait chaud en ce beau mois de septembre) rien ne peut m’empêcher d’arriver à Rohan sous un soleil resplendissant, doté d’une humeur encore plus lumineuse.

 

https://static.blog4ever.com/2014/01/762036/13.-04.09.2014.JPG

Sainte-Anne d’Auray.

 

Dans cette ville étape je descends à l’hôtel-restaurant nommé avec un à propos tout simplement stupéfiant, « Le Rohan » ! Un établissement, à l’accueil irréprochable, un peu vieillot mais propre où l’on m’a donné la chambre « Afrique », j’aurais préféré « Russie » mais elle n’existait pas. Quant à la cuisine l’accent se porte davantage sur le consistant que sur le raffinement ; une chose est certaine, vous êtes sûr de repartir rassasié.

 

https://static.blog4ever.com/2014/01/762036/14.-04.09.2014.JPG

 Une belle et longue montée après Plumergat en direction de Plumelin.

 

 

Hennebont / Kervignac / Erdeven / Plouharnel / Carnac / La-Trinité-sur-Mer / Saint-Philibert / Crac’h / Auray / Saint-Anne d’Auray / Plumergat / Plumelin / Remungol / Moustoir-Remungol / Naizin / Rohan

 

 

 

 

Vendredi 5 septembre

Rohan – Plélan-le-Grand / 125 km / 5h.33mn.06s. de selle / D+ 1148m.

 

https://static.blog4ever.com/2014/01/762036/15.-05.09.2014.JPG

 Peu après le départ de Rohan, dans le brouillard.

 

https://static.blog4ever.com/2014/01/762036/16.-05.09.2014.JPG

L’une des entrées du château de Josselin.

 

Pour changer c’est dans le brouillard que je prends le départ de cette troisième étape qui, en guise d’échauffement, m’offre une belle montée. Je l’escalade en douceur, pépère a toujours besoin d’une bonne dizaine de kilomètres pour mettre sa viande en bon état de marche. Ce vendredi je suis en territoire connu, cela facilite d’autant la gestion de l’effort, et en prime le vent restera faible toute la journée.

 

https://static.blog4ever.com/2014/01/762036/17.-05.09.2014.JPG

Le lac au Duc à Ploërmel sous le soleil revenu.

 

https://static.blog4ever.com/2014/01/762036/18.-05.09.2014.JPG

Un personnage bien connu dans ma famille…

 

Le soleil mettra du temps à percer la couche de nuages, il s’octroie une grasse matinée, c’est seulement vers 11h00 qu’il se décide à me réchauffer la couenne. Pour la seconde année consécutive c’est donc dans la grisaille que je traverse la forêt de Lanouée et sous le soleil que j’arrive dans celle de Brocéliande. Auparavant, à Ploërmel, j’ai eu le malheur de croiser la route d’une pizzeria ! Faible comme je suis, attiré par le fumet s’échappant de l’établissement, je ne pouvais résister… et c’est sans le moindre remords que j’enfournais une pizza dont le goût exquis justifia largement ce plaisir coupable !

 

https://static.blog4ever.com/2014/01/762036/19.-05.09.2014.JPG

 En route vers la forêt de Brocéliande.

 

https://static.blog4ever.com/2014/01/762036/20.-05.09.2014.JPG

 Sur les hauteurs de Tréhorenteuc.

 

L’après-midi je déambulai paisiblement sur les terres de Merlin. Une seule bosse, à Saint-Malon-sur-Mel, m’obligeant à me secouer quelque peu. En fait ce vendredi avait plus de dénivelé positif que la veille (248m. de différence) mais réparti sur la journée il s’est fait moins sentir et dans l’ensemble les bosses étaient plus douces et bien moins longues.

 

https://static.blog4ever.com/2014/01/762036/21.-05.09.2014.JPG

Le chêne à Guillotin, haut de 20 mètres pour une circonférence de 9m65 et âgé d’environ 1000 ans.

 

https://static.blog4ever.com/2014/01/762036/22.-05.09.2014.JPG

Au cœur de la forêt de Brocéliande.

 

Mon voyage faillit bien s’interrompre au lieu-dit Telhouët, à 12 kilomètres de mon point d’arrivée. Je rencontrai l’un des fléaux de la route : le chien ! Alors que j’arrivais au fameux lieu-dit, je repérai sur la route l’un de ces pénibles clébards, une sale gueule, on dirait un croisement entre un chien de berger et un veau ! Il se lève, je « déclipse » à droite, il me regarde de son air patibulaire, je passe au ralenti… Dès que je l’ai dépassé, il se met à aboyer et me fonce dessus. Avant qu’il n’arrive à ma hauteur, j’ai déjà mis le vélo entre lui et moi, je calme ses ardeurs à l’aide du jet puissant de mon bidon Camelbak, directement dans les yeux de la bestiole. Le procédé est efficace et le cador file sans demander son reste !

 

https://static.blog4ever.com/2014/01/762036/23.-05.09.2014.JPG

L’étang du Pas du Houx.

 

https://static.blog4ever.com/2014/01/762036/24.-05.09.2014.JPG

 L’étang du Pas du Houx.

 

Un petit tour vers les étangs du Pas du Houx et de Paimpont, un dernier Perrier bien frais, et je file vers l’hôtel-restaurant « Les Bruyères ». Rien à reprocher à mon gîte d’un soir : chambre et sanitaire propres, accueil sympa. Je m’y étais arrêté en 2010 lors de mon deux fois 200 km, et une chose ne m’a pas échappé : les progrès côté restauration sont notables.

 

https://static.blog4ever.com/2014/01/762036/25.-05.09.2014.JPG

 Toujours sur les belles routes de la forêt de Brocéliande.

 

https://static.blog4ever.com/2014/01/762036/26.-05.09.2014.JPG

Mon fidèle coursier, comme l’année précédente, prend la pause devant l’étang de Paimpont.

 

 

Rohan / La Chèze / Plumieux / La Trinité Porhoët / Mohon / Les Forges / Lannoué / Josselin / Taupon / Ploërmel / Tréhorenteuc / Concoret / Saint-Malon-sur-Mel / Telhouët / Le Pas du Houx / Paimpont / Plélan-le-Grand

 

 

 

 

Samedi 6 septembre

Plélan-le-Grand – Ancenis /127 km / 5h.36mn.49s. de selle / D+ 1024m.

 

https://static.blog4ever.com/2014/01/762036/27.-06.09.2014.JPG

Deuxième matinée avec départ dans le brouillard.

 

Si sur la première étape j’étais en territoire très connu et si sur les deuxième et troisième je revisitais des lieux que j’appréciais beaucoup, pour la quatrième il faudra retenir le terme d’étape de liaison. Je ne m’attendais pas à rencontrer beaucoup de sites remarquables sur ma route, je ne me trompais pas. En fait cette journée restera celle du maïs. Du maïs à gauche ! Du maïs à droite ! Du maïs devant ! Du maïs derrière ! Du maïs au-dessus ! ! ! A vous dégoûter du pop-corn !

 

https://static.blog4ever.com/2014/01/762036/28.-06.09.2014.JPG

Je ne pouvais pas ne pas photographier quelques vaches en parcourant autant de kilomètres !

 

Cela dit ce fut tout de même une belle journée de vélo sur des voies que je n’avais jamais pratiquées jusqu’à présent. Le brouillard qui se dissipe rapidement laisse la place au soleil et à la chaleur, des routes pas trop, voire très peu, fréquentées par les monstres mécaniques rajoutent à mon bonheur.

 

https://static.blog4ever.com/2014/01/762036/29.-06.09.2014.JPG

 Du maïs ! Encore du maïs ! Toujours du maïs !

 

https://static.blog4ever.com/2014/01/762036/30.-06.09.2014.JPG

La forêt de l’Arche entre Abbaretz et La Meilleraye-de-Bretagne.

 

Je déroule avec nonchalance, profitant pleinement de cette randonnée cyclotouriste, quelques jours d’évasion où je ne pense à rien d’autre qu’au plaisir de faire du vélo dans le plus beau pays du monde ! Enfin il faut aussi penser à se restaurer, ce que je fais en dégustant deux croque-monsieurs d’une taille fort respectable.

 

https://static.blog4ever.com/2014/01/762036/31.-06.09.2014.JPG

 Bizarre… Ils ont oublié de planter le maïs !

 

C’est ainsi insouciant et repu que j’arrivai à Nozay pour y découvrir un centre-ville barré pour cause de marché et une déviation qui bien sûr allait m’égarer dans la ville. Après avoir tourné et viré quelques minutes je retombai finalement sur la D2 que je cherchais en désespérant de la trouver un jour ! Mais au bout de deux kilomètres, une chose m’intrigue : j’ai le soleil dans le dos… je viens de prendre la D2 à contresens ! Je me remets donc dans le droit chemin et file sous une chaleur de plus en plus insistante vers Abbaretz, La Meilleraye-de-Bretagne, lieu d’une inévitable pause Perrier (je tiens à préciser que je n’ai pas d’action dans cette société et la publicité est totalement gratuite !), et Riaillé. De là je retombe sur la route empruntée en 2013 pour gagner Ancenis à 24 km de là.

 

https://static.blog4ever.com/2014/01/762036/32.-06.09.2014.JPG

Il fait beau et chaud, rouler avec une telle météo et sur des routes quasi désertes est un véritable régal.

 

Comme l’an passé je descends à l’hôtel de la Loire et son restaurant les Bateliers. Chambre immaculée, nourriture excellente (même encore meilleure qu’en 2013) et accueil agréable. Si je fais une troisième édition de Quimper / Mauléon j’ai presque envie de repasser par Ancenis rien que pour ce Logis de France !

 

https://static.blog4ever.com/2014/01/762036/33.-06.09.2014.JPG

Mon GPS ! Et oui, pépère voyage à l’ancienne !

 

 

Plélan-le-Grand / Maxent / Maure-de-Bretagne / Lieuron / Pipriac / Beslé / Guéméné Penfao / Conquereuil / Marsac sur Don / Nozay / Abbaretz / Riaillé / Teillé / Mesanger / Ancenis

 

 

 

 

Dimanche 7septembre

Ancenis – Mauléon / 129 km / 5h.40mn.47s. de selle / D+ 793m.

 

https://static.blog4ever.com/2014/01/762036/34.-07.09.2014.JPG

 Les vignes avant d’arriver à Bouzillé. Une belle journée qui s’annonce.

 

https://static.blog4ever.com/2014/01/762036/35.-07.09.2014.JPG

 Je ne me lasse pas de cette vue de Saint-Florent-le-Vieil.

 

Déjà la dernière étape, la même que l’année précédente, enfin presque. En 2013 une déviation m’avait conduit à faire 142 km, soit 13 bornes de plus. Point commun par contre le soleil qui brille dès mon départ d’Ancenis, il m’accompagnera jusqu’au bout. C’est toujours un plaisir de longer les bords de Loire, surtout dans ses parties aménagées où l’on rencontre davantage de cyclistes que de voitures… et puis on ne risque pas la grosse fatigue avec ce relief tout plat, même si j’ai été chercher les bosses à Bouzillé et Saint-Florent-le-Vieil et si la Corniche Angevine sollicite un peu les mollets.

 

https://static.blog4ever.com/2014/01/762036/36.-07.09.2014.JPG

 En longeant les bords de Loire.

 

https://static.blog4ever.com/2014/01/762036/37.-07.09.2014.JPG

Toujours la Loire, j’en ai pour un moment avec elle.

 

Le temps de me ravitailler en nourriture et surtout en eaux à Denée et je pique vers le sud pour traverser la région viticole du Layon que j’avais manquée l’année dernière en raison de la déviation citée plus haut. Un beau coin de France… avec de belles montées. Une pause à l’ombre pour manger mon sandwich et me voilà à nouveau comme l’an passé en plein désert ! Les voitures sont très rares (je ne vais pas m’en plaindre) et les humains guère plus nombreux. Les villages se succèdent alors que la chaleur monte pour la journée la plus chaude de mon périple (jusqu’à 28°), du soleil, un vent faible, un vrai bonheur.

 

https://static.blog4ever.com/2014/01/762036/38.-07.09.2014.JPG

Ingrandes-sur-Loire.

 

https://static.blog4ever.com/2014/01/762036/39.-07.09.2014.JPG

Montjean-sur-Loire.

 

https://static.blog4ever.com/2014/01/762036/40.-07.09.2014.JPG

Vue depuis la Corniche Angevine.

 

Une fois rejoint Vallanjou, je suis à nouveau sur la route empruntée en 2013, j’escalade les quelques bosses qui parsèment le parcours sans forcer, je profite pleinement des kilomètres qui me séparent encore de mon point d’arrivée. Le voyage s’achève et déjà dans la tête trotte le trajet que pourrait bien emprunter celui de 2015. Il sera sûrement différent… sauf pour la météo, mais là c’est un souhait, jusqu’à preuve du contraire je n’ai pas le pouvoir d’en décider. En tout cas cette année, la chance aura été de mon côté.

 

https://static.blog4ever.com/2014/01/762036/41.-07.09.2014.JPG

Les vignes du Layon.

 

https://static.blog4ever.com/2014/01/762036/42.-07.09.2014.JPG

La Salle-de-Vihiers, en ce lieu, le 14 juillet 1963, le sieur Has Been, membre de VéloTrainer, remporta une victoire mémorable, il s’agit bien sûr de cyclisme. Aujourd’hui, toujours vaillant, on le dit sur le point d’établir un nouveau record de l’heure, en déambulateur.

 

https://static.blog4ever.com/2014/01/762036/43.-07.09.2014.JPG

Elles doivent se dirent que je suis un peu fada de rouler avec une chaleur pareille !

 

Une dernière pause Perrier bien méritée et c’est l’arrivée triomphale à Mauléon au bout d’un voyage de 635 kilomètres. Des moyennes qui montrent que je ne me serai pas beaucoup fait violence sur le vélo (entre 22.5 et 22.7) et c’était bien là le but de ces quelques jours : un grand moment de détente autant pour le corps que pour l’esprit et des images gravées dans la tête pour patienter jusqu’à la prochaine fois…

 

https://static.blog4ever.com/2014/01/762036/44.-07.09.2014.JPG

« Douce France, Cher pays de mon enfance… ».

 

 

Ancenis / Bouzillé / Saint-Florent-le-Vieil / Montjean-sur-Loire / Chalonnes-sur-Loire / Rochefort-sur-Loire / Denée / Mozé-sur-Louet / Beaulieu-sur-Layon / Rablay-sur-Layon / Champ-sur-Layon / Vallanjou / La Salle de Vihiers / Coron / La Plaine / Somloire / Les Cerqueux / Saint-Aubin de Baubigné / Mauléon



12/09/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 25 autres membres