LE RANDONNEUR GLAZIK

LE RANDONNEUR GLAZIK

QUIMPER – LA BAULE – QUIMPER

Samedi 27 juin, départ 7h00 du local du club. Il fait un peu frais mais le soleil brille déjà. Nous sommes cinq à prendre le départ : Sabine, Christophe, Jean-Pierre, Jacques et moi. En plus rouleront avec nous en alternance Jo et Abdel.

Une belle équipe. On ne se fait pas de souci sur la tenue du groupe sur ce parcours. Christophe et Jacques viennent d’en terminer avec les brevets qualificatifs pour le Paris – Brest – Paris. Jean-Pierre tout le monde sait qu’il peut traverser le pays de long en large sans se fatiguer. Quant à Sabine et moi-même cela fait un bon moment que l’on se prépare pour ces 200.

 

https://static.blog4ever.com/2014/01/762036/101.JPG

De gauche à droite : Jacques, Jean-Pierre, Sabine, Christophe et Abdel à Bannalec.

 

Dès les premiers coups de pédales ça ne reste pas rêver. On n’est pas là pour admirer le paysage ! Enfin si quand même un peu, nous faisons partie d’un club de cyclotourisme !

Un arrêt technique à Bannalec où un abruti d’automobiliste très pressé manque de pas grand-chose de renverser Christophe… Une chance pour lui qu’il ne se soit pas arrêté, sinon on lui faisait manger sa voiture ! Et c’est reparti jusqu’à Pont-Scorff pour une nouvelle petite pause photos… Vous voyez bien qu’on n’oublie pas le tourisme !

 

https://static.blog4ever.com/2014/01/762036/102.JPG

Pont-Scorff

 

https://static.blog4ever.com/2014/01/762036/103.JPG

Jacques, Jean-Pierre, Sabine et Christophe à Pont-Scorff.

 

Bien préparés, des conditions météos idéales, un vent favorable, rien d’étonnant que nous arrivions à Sainte-Anne D’Auray, à mi-parcours, bien plus tôt que prévu. Mais qu’importe, on va prendre notre temps pour nous restaurer et nous offrir un café en terrasse et tout cela sous le soleil.

 

https://static.blog4ever.com/2014/01/762036/104.JPG

La basilique Sainte-Anne D’Auray

 

Il fait beau, il fait chaud et voilà que Vannes se profile à l’horizon, pénible cette ville ! Une signalisation au rabais, des feux partout, nous sommes pressés de la laisser derrière nous. A la sortie de Vannes Christophe nous fait une démonstration de ses compétences en orientation en nous faisant faire un détour de quelques centaines de mètres… pour nous retrouver à peine à 100m de l’endroit où il nous avait fait quitter notre itinéraire… J’espère que pour son Paris – Brest – Paris il partira dans le bon sens, cela serait dommage qu’on le retrouve à Strasbourg !

 

https://static.blog4ever.com/2014/01/762036/105.JPG

La Roche-Bernard

 

https://static.blog4ever.com/2014/01/762036/106.JPG

Jacques, Christophe, Sabine et Jean-Pierre à la Roche-Bernard.

 

Dans l’après-midi petit arrêt avant et dans la Roche-Bernard histoire de compléter notre album photos. Le rythme reste soutenu, il faut dire que le terrain est plutôt plat et que le vent nous est toujours favorable. A La Turballe nous foirons complètement et empruntons un mauvais itinéraire. Certes nous allons bien vers Guérande et La Baule, mais nous nous retrouvons dans les terres alors que nous devions longer la mer. Enfin nous atteignons La Baule et son bord de mer bétonné, j’ai bien aperçu quelques belles maisons anciennes, j’aurai le temps de m’y attarder en septembre.

Une belle journée de vélo : 214 Km à 27.23 km/h pour 1752m. de dénivelé positif.

 

https://static.blog4ever.com/2014/01/762036/107.JPG

La Roche-Bernard

 

Le soir nous nous retrouvons au camping des Ajoncs d’Or. Si le mobil-home était propre, je me demande ce qui se serait passé si plutôt que des cyclistes l’endroit avait accueilli des sumos ! Pas facile de tenir à deux dans les chambres vraiment étroites. Au restaurant, mauvaise surprise, le cuistot s’est fait la malle et la tenancière, une vieille chose sur le retour, nous confirme que c’est pizza ou rien ! Il faudra attendre une heure pour que les premières pizzas arrivent et les premiers servis auront terminé de manger quand les dernières arriveront ! Nous étions une quinzaine à tables certes, mais jamais vu un service aussi long, du coup nous ne prenons pas de dessert, nous ne tenons pas à quitter la table à 3h00 du matin.

Je ne m’attarderai pas sur les bandes de jeunes installées sur le terrain et dont la seule préoccupation semble être de s’arsouiller en écoutant de la soupe sonore, sauf pour dire qu’il fallait être bien fatigué pour s’endormir avec le raffut ambiant.

 

https://static.blog4ever.com/2014/01/762036/108.JPG

 La Baule

 

Dimanche 29 juin, Olivier notre Gentil Organisateur, nous offre un petit déjeuner avec pain frais, de quoi nous mettre de bonne humeur. Cependant notre bonhomme commet une faute impardonnable : il n’y a que du beurre doux sur la table ! Nous imaginons alors toutes les punitions possibles pour laver ce crime abominable !

 

https://static.blog4ever.com/2014/01/762036/109.JPG

Olivier nous attendait à La Baule avec boissons fraiches et sandwiches.

 

Nous sommes huit à faire le retour, outre Sabine, Jean-Pierre, Jacques et moi rouleront avec nous Albert qui a fait le voyage aller dans un groupe à allure plus tranquille, Olivier et Frédéric l’avion de chasse qui la veille avait accompagné les jeunes de l’école cyclo sur ce Quimper – La Baule. Egalement avec nous Nelly du club de Carhaix. Christophe quant à lui ramène la voiture qu’Olivier avait amenée la veille avec les bagages.

 

https://static.blog4ever.com/2014/01/762036/110.JPG

Jacques, Christophe, Sabine, Jo, Jean-Pierre et moi à notre arrivée à La Baule.

 

Il fait beau, mais le vent défavorable souffle et ne fera que se renforcer. J’ai donné la consigne la veille « pour le retour on roule en dedans » (merci Christian !) surtout le matin, on ne sait pas ce que le vent nous réserve dans l’après-midi. Consigne respectée et c’est donc à une allure raisonnable que nous regagnons Sainte-Anne D’Auray pour le pique-nique suivi comme il se doit d’un café en terrasse.

 

https://static.blog4ever.com/2014/01/762036/111.JPG
Muzillac sous un ciel d’un bleu parfait

 

L’après-midi, le vent raffermit son souffle, mais pas au point de perturber notre marche en avant… quoique le groupe se casse de plus en plus souvent en deux dès qu’intervient une difficulté, la fatigue commence à agir sur certains d’entre nous. Pourtant nous sommes toujours en mode « en dedans ».

Nous atteignons Quimperlé, il ne nous reste alors plus que 50km à faire. L’occasion de faire une nouvelle pause et pour moi de prendre ma potion magique : un grand café et un Perrier !

 

https://static.blog4ever.com/2014/01/762036/112.JPG

A l’arrière : Nelly et Frédéric. Devant de gauche à droite : Jean-Pierre, Olivier, Sabine, Albert et Jacques lors de la pause à Muzillac.

 

https://static.blog4ever.com/2014/01/762036/113.JPG

Les mêmes avec juste un Jean-Pierre qui en remplace un autre.

 

Il est temps d’attaquer le final et là une nouvelle fois les cassures sont importantes. On décide de couper le peloton en deux. Je pars donc en avant avec Sabine, Jean-Pierre et Frédéric. Mais là il n’est plus question de lambiner ! Ça roule, et ça roule trop vite pour moi, surtout après plus de 350 km, mais je m’accroche. Je suis dans le rouge, c’est du grand n’importe quoi ! Je sais que je fais une connerie que je vais payer, et cela ne rate pas à l’entrée de Rosporden, après 18 km je rends les armes sur le point de m’écrouler. Frédéric pressé d’en finir repart avec Sabine, je reste avec Jean-Pierre… et récupérons Sabine 8 km plus loin ; elle non plus malgré sa volonté et son enthousiasme qui lui auront permis en seulement un an de pratique (dont une coupure de quatre mois suite à une chute) d’être au top pour ce deux fois 200, n’a pu suivre l’avion de chasse.

 

https://static.blog4ever.com/2014/01/762036/114.JPG

La pause à Quimperlé, une véritable campagne de publicité pour la marque Perrier !

 

Nous terminons donc comme nous avions commencé la journée : « en dedans » et finalement à un bon rythme, nous récupérons rapidement de nos égarements grâce à Jean-Pierre notre métronome qui nous sert de locomotive, un cyclo admirable, toujours de bonne humeur et prêt à rendre service, c’est un plaisir de rouler avec lui. Mon compteur affichera 200 km pour une moyenne de 24.03 km/h et un dénivelé positif de 1604m. Un superbe week-end de vélo avec un temps magnifique et l’envie de remettre le couvert… cela tombe bien : Océan – Manche – Océan c’est dimanche prochain !

 

 



01/07/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 25 autres membres