LE RANDONNEUR GLAZIK

LE RANDONNEUR GLAZIK

QUIMPER - BROCELIANDE - QUIMPER

Jeudi 9 septembre 2010, 4h30 du matin… Faut-il être fou pour se lever à une heure pareille quand on est en vacances ! Le vélo est prêt depuis la veille, une fois le bonhomme lavé et rassasié sonne l’heure du départ. 6h15, j’ai décidé de rouler un peu de nuit, juste « pour voir ». Si le cuissard court est de sortie, les manchettes sont de rigueur, tout comme le gilet jaune mais pour d’autres raisons. Trois quarts d’heure plus tard le jour se lève, hélas pas seul, le brouillard l’accompagne et j’entre dans Coray au sein d’une purée de pois. Une question se pose alors : dois-je attendre que le tableau se dégage ? Par chance laissant Coray derrière moi, on y voit un peu plus clair et la circulation est quasi nulle. Jusqu’à Kernascleden je ne cesserai de passer du chaud au froid, soleil sur les crêtes, brouillard dans les fonds de vallées. Au Faouët, première pause, il en sera ainsi tous les 50 kilomètres, malgré mon format haricot vert, je consomme pas mal sur la route ! Je déroule ensuite tranquillement, villes et villages se succèdent (Guemene Sur Scorff, Pontivy, Rohan, La Cheze, La Trinité Porhoët…), les kilomètres s’amoncellent mais aucune fatigue ne se fait sentir, les bornes accumulées jusque là et les longues sorties à la journée, dont une mémorable de 164km avec Jean-Pierre Cadec auront porté leurs fruits. Mauron, porte de Brocéliande, m’accueille avec la seule averse de ces deux jours, brève et trop timide pour être autre chose qu’une simple anecdote. Une mauvaise surprise m’attend cependant sur les terres de légende ; passé Tréhorenteuc un panneau m’annonce des gravillons, mais fichtre ! est-ce bien utile d’en mettre une telle couche ? ! 2 à 3 centimètres d’épaisseur, serait-ce Merlin qui me fait une mauvaise blague en guise de bienvenue ? ! Pédaler en devient du coup bien plus difficile, voire même acrobatique jusqu’à Concoret, mais j’arrive sans encombre à Paimpont où un sympathique VTTiste néerlandais immortalise l’instant par une photo. Il ne me reste plus qu’un dernier effort à accomplir pour rejoindre l’hôtel à Plélan Le Grand.

Grasse matinée pour le jour de retour vers Quimper, levé à 6h30 pour un départ à 8h00 après un (très) copieux petit déjeuner ; les autres clients me regardent avec étonnement en me voyant engloutir trois fois ce qu’ils mangent ! Hélas pour moi le vent n’a pas eu la bonne idée de tourner, le bougre s’est même renforcé, il faudra faire avec, tout comme je devrais m’accommoder du brouillard heureusement bien moins dense que la veille. La première partie de journée s’annonce plutôt musclée, entre Saint Malo de Beignon et Grand Champ (en passant par Guer, Malestroit, Plumelec…) c’est un tour gratuit sur les montagnes russes qui m’attend. Le temps est au gris, les éclaircies timides, le soleil ne brillera vraiment que pour saluer mon entrée dans le Finistère. Pause déjeuner à Sainte Anne D’Auray, jusque-là tout va bien… La remise en route est par contre plutôt laborieuse, je subis un coup de mou, jusqu’à Hennebont une nette impression de ne plus avancer (un comble, dans la mesure où je suis sur la partie la plus facile du parcours !), la moyenne dégringole quelque peu. Une pause salutaire de vingt minutes à Hennebont et deux bouteilles d’une célèbre marque d’eau pétillante plus tard et c’est reparti ! Je me refais une santé jusqu’à Quimperlé (en vitupérant au passage contre les voies pavées de Pont Scorff !) et termine à bonne allure au point que la moyenne retrouve son niveau d’avant mon coup de fatigue et même un peu plus. Aucun souci mécanique n’est venu contrarier cette randonnée, le remplaçant du ressort récalcitrant du Quimper / Nantes ayant tenu son rôle avec abnégation et sérieux, il ne me restait donc plus qu’à faire, sous le soleil, une entrée triomphale à Quimper après avoir durant deux jours porté fièrement à travers la Bretagne les couleurs des CRQC sur 406 kilomètres.

 

 

QUIMPER / D15 / CORAY / D50 / SCAËR / D782 / LE FAOUËT / D782 / KERNASCLEDEN / D782 / GUEMENE SUR SCORFF / D782 / D764 / PONTIVY / D2 / NOYAL PONTIVY / D2 / ROHAN / D11 / D17 / D14a / LA CHEZE / D14 / D66 / LA TRINITE PORHOËT / D2 / MAURON / D766 / NEANT SUR YVEL / D154 / TREHORENTEUC / D141 / CONCORET / D2 / D773 / PAIMPONT / D40 / D38 / PLELAN LE GRAND

 Dénivelé positif : 1445m

 

PLELAN LE GRAND / D724 / D773 / SAINT MALO DE BEIGNON / D773 / GUER / D776 / MALESTROIT / D10 / PLUMELEC / D1 / SAINT JEAN BREVELAY / D778 / D133 / GRAND CHAMP / D779 / D17 / D19 / SAINT ANNE D’AURAY / D19 / BRECH / D19 / LANDAUL / D19 / D765 / LANDEVANT / D765 / BRANDERION / D765 /HENNEBONT / D769b / D26 / PONT SCORFF / D26 / D62 / D765 / QUIMPERLE / D765 / BANNALEC / D765 / ROSPORDEN / D765 / QUIMPER

 Dénivelé positif : 1270m

 



16/01/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 25 autres membres