LE RANDONNEUR GLAZIK

LE RANDONNEUR GLAZIK

LE BOIS DU NEVET

21 avril 2011

 

 

 

 

 

 

Le bois de Nevet est situé entre les communes de Locronan, Plogonnec, Kerlaz et Le Juch. Les Celtes y ont laissé la trace d’un nemeton, espace sacré au sein duquel ils pratiquaient leurs cérémonies religieuses. Du gaulois « nemeton » au français « Nevet » nous passerons par le gaélique « nemed » et le breton « neved »… Aucun doute ce lieu est sacré.

 

 

 

 

 

 

 

Au sixième siècle, Saint-Ronan, en provenance d’Irlande, y installe son ermitage. L’histoire raconte que chaque matin il faisait 5 km à jeun et pieds nus (mais elle ne précise pas si c’était pour aller acheter son pain et son journal au bourg de Locronan !). Tous les six jours il parcourait les 12 km du nemeton toujours à jeun et pieds nus. Le nemeton subsiste encore aujourd’hui à travers la Grande Troménie de Locronan, celle-ci couvre les 12 km que parcourait Saint-Ronan et se déroule tous les six ans (la Petite Troménie, faisant moitié moins, a lieu quant à elle tous les ans entre chaque Grande Troménie).

 

 

 

 

 

 

 

 

Aujourd’hui le bois du Nevet (225 hectares) est propriété du Conseil Général du Finistère, il est géré par l’Office National des Forêts. Constitué pour l’essentiel en taillis, on y trouve des hêtres, des chênes, des châtaigniers, des bouleaux mais aussi des arbres fruitiers tels que le poirier ou le Sorbier des oiseleurs et par endroits des résineux : Douglas, Pin laricio, Pin sylvestre, Sapin pectiné.

 

 

 

 

 

 

 

 

Qui dit présence humaine régulière dit adieu à la tranquillité des animaux, comme de plus le bois n’est pas d’une superficie démesurée on ne s’étonnera point de ne pas y rencontrer des troupeaux d’éléphants ou de bisons ! Vous aurez davantage de chance de croiser des chevreuils, des renards ou des blaireaux, d’ailleurs pour ces derniers pas besoin d’aller si loin pour en rencontrer, si vous voyez ce que je veux dire…

 

 

 

5 septembre 2011

 

 

 

 

 

 

D’anciennes huttes de charbonnier (zone circulaire d’environ 7 m de diamètre) attestent de l’exploitation passée du lieu. Le charbon de bois fabriqué sur place servait à alimenter, entre autres, les célèbres conserveries de Douarnenez.

 

 

 

 

 

 

 

 

Les seigneurs du Nevet y construisirent un château à la fin du 13e siècle mais des conflits de droits et de juridiction qui s’étalèrent sur plus de 200 ans finirent par lasser les maîtres du lieu qui transportèrent leur demeure sur la commune de Kerlaz ; de l’ancien château ne reste aujourd’hui que les fondations.

 

 

 

 

29 juillet 2012

 

 

 

 

L'un des grands intérêts de ce bois c'est qu'il est accessible à tous, y compris aux personnes à mobilité réduite grâce à un parcours d'environ 1 km spécialement aménagé. Sinon les grandes allées permettent des balades en familles, idéal pour les courses de poussettes ! (si vous êtes allergique à l'odeur du poulet-frites, évitez de vous y promener le dimanche après-midi !).

 

 

 

 

 

 

 

Si vous avez davantage l'esprit "homme des bois" vous pourrez quitter ces "avenues" pour vagabonder dans les nombreux petits sentiers qui sillonnent l'endroit. Il est également possible d'y venir à cheval ou en VTT, des parcours balisés existent pour cela. On peut y faire des promenades tranquilles comme des sorties disons, sans aller jusqu’à sportive, un peu moins pépère. On notera entre la partie basse au sud et la partie haute au nord une belle différence de dénivelé : nous sommes à 25m d’altitude côté entrée Le Juch, plus rustique et plus vallonné, et à 146m côté Locronan plus plat et praticable.

 

 

 

 

 

 



23/02/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 25 autres membres