LE RANDONNEUR GLAZIK

LE RANDONNEUR GLAZIK

LA POINTE DE LA TORCHE

 

 

 

 

 

Nous te ferons, Bretagne

Avec des mots drus comme les grêles

Avec des mots tranchants comme les faux

 

 

 

 

 

 

Peuple de la Quatorze

Peuple de sacristains

Peuple de crapauds

Nous bâillonnerons la bouche de tes glas

J’entends venir l’aurore

Au blason des bruyères

J’entends venir la houle

À l’ardoise des lochs

En te nommant Bretagne

Nous te donnons figure

Nous te ferons patrie

Avec des mots plus forts

Que les résines du Québec

Nous te ferons nation

Avec des mots plus âpres

Que le cri des Kabyles crucifiés

 

 

 

 

 

 

Nous te ferons, Bretagne

Avec des mots plus doux

Que la chair des grenades

À bruit de révolte

Nous déferons le bal des corbeaux

Pour construire ta demeure

À ton image, à la semblance

On ne peut pas toujours prendre le train des autres

On ne peut pas toujours tirer le vin des autres

 

 

 

 

 

 

Nous te ferons, Bretagne

Avec des paroles plus chaudes que les fruits de Vera Cruz

Avec des fibres plus dures que l’ébène du Mali

Avec des livres plus vastes que le vent des Gaëls

Nous te ferons, Bretagne

Avec des mots allègres comme des auberges

Nous te ferons

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Xavier Grall

Nous te ferons...

La Sône des Pluies et des Tombes

Calligrammes / Bernard Guillemot, 1990

Edition originale : Editions Kelenn, 1976



Photos : 18 septembre 2013

 



11/03/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 25 autres membres